‘O saber experiencial como guia da Filosofía Aplicada’

Colóquio_El saber experiencial como guía de la Filosofía Aplicada

“Los años y las consultas no pasan de modo baldío por la vida de un filósofo aplicado.

Desde hace algunos meses, transita por mi mente un nuevo salto sobre lo que supone esta profesión. Mis comienzos se remontan a un abordaje racionalista-argumental de la profesión. Fruto del mismo, nació la obra que recientemente editamos ¿Felicidad o conocimiento? La búsqueda de la felicidad y el conocimiento en la filosofía aplicada. Pero, ¿cómo abordar lo calidoscópico del día a día con la limitación de la argumentabilidad? Emergió, así, lo estético-poiético como parte del quehacer de consulta. Ultimamente, inquiero por otro saber más transformador, que hiera la vida para que de su sangre mane un nuevo ser. ¿Acaso no deberíamos alistarnos a un saber de la experiencia?

De su sentido y circunvoluciones, departiremos en el Congreso que la APEFP va a realizar el próximo 12 de Diciembre en Portugal. Un evento oportuno para que su experiencia de un año de vida y algunas reflexiones de la década nuestra encuentren concierto en la tierra de Leonardo Coimbra, padre de A razao experimental.”

Anúncios

Da essência da felicidade…

lebonheur

 

 

 

 

 

 

 

Roland Depierre, Jean-Marie Frey, Joël Gaubert, Jacques Ricot, Le bonheur, quel intérêt ?,M-Editer, 2008.

Nota da Editora:

S’il y a encore une certitude en nos temps d’incertitudes, c’est bien que tous les hommes désirent être heureux et doivent consacrer leur énergie à le devenir. Le bonheur est sans doute devenu aujourd’hui la chose du monde la plus convoitée. En témoignent le souci de chacun de donner ainsi sens à sa propre vie, mais aussi l’industrie culturelle de masse dont les produits (télévisuels, cinématographiques, journalistiques et même littéraires) prétendent y pourvoir. Mais est-il possible de chercher, et surtout de trouver, un objet dont on ne se fait pas une idée précise, comme cela semble être particulièrement difficile dans le cas du bonheur ?

Le bonheur, quel intérêt ? Celui-ci réside-t-il dans l’utilité (intérêt technique), dans le plaisir (intérêt pragmatique) ou dans la vertu (intérêt éthique) ? On voit qu’à l’intérêt théorique (pour la pensée) de rechercher l’essence du bonheur, s’articule l’intérêt pratique (pour l’action) de déterminer le genre de vie qu’il faut choisir pour devenir effectivement heureux. Mais ne faut-il pas, aussi et surtout, se demander si le bonheur constitue réellement le but suprême de l’existence humaine (le souverain bien), notamment face au constat actuel de l’insatisfaction généralisée et même du ressentiment exacerbé qu’engendre notre quête effrénée du bonheur. N’y aurait-il pas un malaise dans la civilisation du bonheur ?

 

Indice:

Le bonheur peut-il être le but de l’existence ?, Jacques Ricot

Bonheur ou sagesse orientale ?, Roland Depierre

Bonheur et communauté, Jean-Marie Frey

Peut-on vraiment rechercher le bonheur ?, Joël Gaubert

Discurso da servidão voluntária

boecio

 

 

 

 

 

Boécie, E., Discours de la servitude volontaire, Gallimard, 2008.

Apesar da dominação ter vários rostos e facetas, ainda se mantém:

« Toujours s’en trouvent-ils quelques-uns qui sentent le poids du joug et ne peuvent tenir de le secouer; qui ne s’apprivoisent jamais de la sujétion et qui toujours ne se peuvent tenir d’aviser à leurs naturels privilèges ; ce sont volontiers ceux-là qui, ayant l’entendement net et l’esprit clairvoyant, ne se contentent pas de regarder ce qui est devant leurs pieds ; ce sont ceux qui, ayant la tête d’eux-mêmes bien faite, l’ont encore polie par l’étude et la connaissance. Ceux-là, quand la liberté serait entièrement perdue et toute hors du monde, l’imaginent et la sentent en leur esprit, et encore la savourent, et la servitude ne leur est de got, pour tant bien qu’on l’accoutre. » (Boécio)

Leitura(s)

onfray

 

 

 

 

 

Onfray, Michel, Le Souci des Plaisirs, Flammarion, 2008.

Nota da Editora:
Vingt siècles de christianisme ont fabriqué un corps déplorable et une sexualité catastrophique. A partir de la fable d’un Fils de Dieu incarné en Fils de l’Homme. un mythe nommé Jésus a servi de premier modèle à l’imitation : un corps qui ne boit pas. ne mange pas, ne rit pas. n’a pas de sexualité – autrement dit un anticorps. La névrose de Paul de Tarse. impuissant sexuel qui souhaite élargir son destin funeste à l’humanité tout entière. débouche sur la proposition d’un second modèle à imiter : celui du corps du Christ.
à savoir un cadavre. Sur le principe de cette double imitation. un anticorps angélique auquel on parvient en faisant mourir son corps au monde. les Pères de l’Eglise. dont saint Augustin. développent une théologie de l’éros chrétien : un nihilisme de la chair. Le modèle de jouissance devient le martyr qui jouit de souffrir et de mourir pour gagner son paradis. Une seconde théologie de l’éros chrétien passe par Sade et Bataille.
deux défenseurs de l’éros nocturne chrétien : identité de la souffrance et de la jouissance. mépris des femmes. haine de la chair, dégoût des corps. volupté dans la mort. L’antidote à ce nihilisme de la chair se trouve dans le Kâma-sûtra, un antidote violent à La Cité de Dieu d’Augustin. Sous le soleil de l’Inde. l’érotisme solaire suppose une spiritualité amoureuse de la vie. l’égalité entre les hommes et les femmes. les techniques du corps amoureux. la construction d’un corps complice avec la nature. la promotion de belles individualités, masculines et féminines. afin de construire un corps radieux pour une existence jubilatoire. Le Souci des plaisirs raconte l’obscurcissement chrétien de la chair, et propose une philosophie des Lumières sensuelles.

Leitura(s)..

Pastoureau, M., Noir , Histoire d’une couleur, Paris, Beau livre, Octobre 2008.

97820204908703

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autor de outro ensaio consagrado ao azul, o historiador das cores Michel Pastoureau interessou-se pela longa história do preto, pelas mitologias das trevas na sua omnipresença contemporânea desde o nascimento da imprensa no século XV.

Cogitações…

A característica central da nossa singularidade biológica também fornece a principal razão para duvidar que os nossos comportamentos são codificados directamente por genes específicos. Esta característica é, com certeza, o nosso grande cérebro… Aumentou marcadamente de tamanho durante a evolução humana; somou conexões neurais suficientes para converter um dispositivo programado, inflexível e bastante rígido, num órgão flexível, dotou-o de lógica suficiente e memória para substituir a aprendizagem não-programada por especificação directa como a base do comportamento social. Flexibilidade pode ser a mais importante característica da consciência humana.  (S. Gould)

Revista ‘Diacrítica’ – série de Filosofia e Cultura

Já saiu a número vinte e dois da revista Diacrítica – série de Filosofia e Cultura com dois dossiês:

– o primeiro, sobre Estética Analítica (coord. Vítor Moura);

– o segundo resulta de um simpósio (org. de João Cardoso Rosas  e Roberto Merrill) em torno da obra Profession Éthicien, de Daniel Weinstock, realizado na Universidade do Minho em 21 de Abril de 2008, com a presença do autor.  

 

INDICE

ESTÉTICA ANALÍTICA

The End of Art

Noël Carroll

Gostar ou avaliar: David Hume e a crítica de arte

Vítor Moura

Refinando historicamente a arte

Jerrold Levinson

A ÉTICA COMO PROFISSÃO

Introduction

Roberto Merrill

Profession éthicien: Commentaire

Alexandra Abranches

L’éthique est-elle soluble dans la démocratie?

Bernard Reber

Sur le rôle de l’éthicien dans la société

Florence Quinche

L’Éthique épurée: objections à Daniel Weinstock

João Cardoso Rosas

Profession éthicien: quel rapport avec celle de juriste ?

Maxime St-Hilaire

L’éthicien dans la cité ou comment concilier le pluralisme libéral et la défense d’un modus vivendi

Roberto Merrill

Questions sur Profession éthicien, de Daniel Weinstock

Vítor Moura

Réponses aux critiques de Profession éthicien

Daniel Weinstock

 

TEORIA POLÍTICA

John Taylor of Caroline’s Inquiry: The Keystone of His Major Writing

Joseph Eugene Mullin

Isaiah Berlin y Hannah Arendt más allá de la antipatía personal. La disputa sobre el significado de la libertad

Ángel Rivero

Paradoxes of Equality and Other Myths — Redefining the Future of Democracy

Marta Nunes da Costa

A noção de «Plenitudo Potestatis» no pensamento do Papa Inocêncio III

Tiago Fontes

VÁRIA

O que é o realismo moral?

Susana Cadilha

A ideia de cultura na filosofia de Gilles Deleuze

Eduardo Pellejero

Confucionismo no mundo pós-moderno

Sun Lam e Luís Cabral

 

CENTENÁRIO: CLAUDE LÉVI-STRAUSS

As regras do trabalho antropológico: claude lévi-strauss

João Ribeiro Mendes

As máscaras transmontanas: uma via de análise a partir de Lévi-Strauss

Sofia Adriana Maciel

Homenagem: Lúcio Craveiro da Silva

Lúcio Craveiro da Silva: Pro Memoria. Ser Homem. Ser Português. Ser Universitário. Ser para sempre

José Marques Fernandes

Lúcio Craveiro da Silva: um homem para todas as épocas

A. Guimarães Rodrigues

In Memoriam. Prof. Lúcio Craveiro da Silva

Sérgio Machado dos Santos

Recordando Lúcio Craveiro da Silva

Manuel Gama

Em memória do Professor Lúcio Craveiro da Silva

Acílio da Silva Estanqueiro Rocha

 

RECENSÕES de Virgínia Soares Pereira e Sérgio Vieira